Economie & emploi

Ouverture : le S-HUB propose une alternative en télétravail aux frontaliers

Le S-Hub, inauguré à quelques mètres de la sortie d’autoroute de Yutz (A31), propose aux salariés comme aux entreprises, une alternative dans le rythme et les habitudes de travail et de déplacement des pendulaires frontaliers.

Plutôt que de déplacer en permanence des gens vers un lieu de travail, le S-HUB propose de diminuer le volume des déplacements frontaliers, en créant un lieu vers lequel c’est le travail qui se déplace.

Pierre CUNY, président de l’agglomération de Thionville Porte de France, 29 mai 2019

Faire une partie du trajet vers Luxembourg, s’arrêter quelques heures pour travailler à la hauteur de Thionville, puis repartir vers le Grand Duché lorsque la route est fluide…. disposer d’un espace de télétravail moderne pour des réunions ponctuelles sans avoir à obliger tous les participants à rejoindre la capitale luxembourgeoise, ou encore utiliser un bureau quelques jours dans l’année pour éviter, ces jours là, de grossir le flot des dizaines de milliers de voitures s’acheminant vers le Nord sur l’A31 parce-chocs contre pare-chocs…

Voici les différents scénarios auxquels le S-HUB va tenter de faire adhérer salariés frontaliers et employeurs luxembourgeois à compter de ce mois de juin 2019. « Tenter », car il y a des résistances comme l’explique Pierre CUNY à notre micro plus bas dans cet article…

Au-delà d’un immeuble de bureaux réservables à partir de la demi journée doublé d’un espace de coworking, le S-HUB est aussi un concept qui cherche à séduire les frontaliers avec une offre de services particulièrement riche, et un outil territorial cherchant à changer les règles du jeu dans la mobilité des pendulaires.

Hervé MELCHIOR, le directeur de la SODEVAM, présente le concept global du S-Hub à notre micro :

En résumé, l’offre du S-HUB est de permettre à ses futurs utilisateurs de disposer d’un lieu de travail alternatif ponctuel garni de services pratiques.

Voulu par la communauté d’agglomération de Thionville et réalisé par l’aménageur SODEVAM, le S-HUB constitue selon ses initiateurs « une expérimentation éco-environnementale« , qui a donc été inaugurée ce 29 mai 2019.

La résistance est en place

L’idée semble évidente, mais bon nombre de paramètres et de réticences technocratiques ralentissent la mise en oeuvre. Pierre CUNY, Maire de Thionville et président de l’agglo, explique les problématiques à notre micro, et comment on cherche à les résoudre :

Rubrique(s) :
Ville(s) / territoire(s) :

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
X