Hettange-Grande : course poursuite entre gendarmes et Porsche volée

policeDans la nuit du 21 au 22 janvier, aux environs de 2h, une course poursuite a eu lieu entre les gendarmes d’Hettange Grande et une Porsche volée.

Cette nuit-là, 2 jeunes hommes originaires de Belfort et Vesoul, agés de 18 et 22 ans, se dirigent vers le Luxembourg avec leur propre véhicule dans l’intention d’acheter des cigarettes.

Arrivés au Luxembourg, les 2 compères se font contrôler par la Police luxembourgeoise qui constate immédiatement leur état d’ébriété. La Police confisque alors les clés du véhicule et les permis de conduire.

Laissés là par la Police, pensant qu’ils décuveraient tranquillement, les 2 jeunes hommes décident alors de se munir d’une autre voiture. Ils fracturent donc un garage automobile et subtilisent les clés de la Porsche qui se trouve sous leurs yeux et s’accordent une petite virée.

Il reviennent en France et traversent la commune de Roussy le village où une riveraine, inquiète de voir le véhicule rouler à une si vive allure, prévient les services de gendarmerie.

Les deux amis sont repérés et la course poursuite s’engage à Hettange-Grande entre la Porsche et le véhicule de gendarmerie.

Le chauffard décide de ne pas obtempérer malgré les multiples sollicitations des gendarmes. Il percute à deux fois le véhicule de gendarmerie essayant de le pousser dans le décor. La Porsche ne cesse d’accélérer et traverse la commune d’Hettange Grande à plus de 130kmh.

Non habitué à conduire ce genre de bolide, le conducteur et son acolyte, après avoir percutés de nombreux panneaux, murets et ronds points traversés tout droit, ont vite terminés leur course. La Porsche, littéralement défoncée, s’arrête. Un des 2 hommes tente de s’enfuir en courant, en vain.

Conséquences : beaucoup de dégâts matériels mais heureusement pas de blessés.

Les deux hommes sont encore en garde à vue au poste d’Hettange Grande.

Tous deux sous l’emprise de l’alcool et de stupéfiants, ils ont été déférés au parquet de Thionville et devraient être jugés ce jeudi 23 janvier 2014 en comparution immédiate.

$$$$$$

A lire dsans la même rubrique :

Donnez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *